La foi ne relève pas de nos 5 sens qui relèvent du matériel, mais de l'esprit. C'est dans le domaine de l'esprit que nous pouvons seulement manifester notre foi. Nous aurons toujours recours à la foi devant les situations. Dans le règne de l'esprit nous avons l' ascendance sur les situations.


Le grand Dieu n'a pas voulu habiter dans des maisons faites de mains d'hommes, il a décidé de venir habiter en nous 24/24, étant plus grand que ce qui est au dehors, dans le monde, nous sommes plus que vainqueurs. Sommes nous conscients du fait que Christ habite en nous? 


Dieu nous fait toujours triompher et dans les différentes situations nous devons triompher. Tout ce qui est né de Dieu triomphe. Devant n'importe quelle situation, étant nés de Dieu, nous devons manifester notre victoire. Dans toutes les situations nous sommes plus que vainqueurs. 


Dieu nous a fait confiance, il nous voit comme des huios des fils matures. Nous sommes désormais conscients que nous sommes l'habitation de Dieu, que Christ est en nous, que nous sommes des triomphateurs. Dieu nous a donc donné la mission d'aller et de faire de toutes les nations des disciples de Christ par tous les moyens dont Il nous a équipé. 
L'année tire vers sa fin et nous devons répondre à Dieu par rapport au thème de l'année. Avons nous fait suffisamment? Si ce n'est pas le cas nous avons encore l'opportunité de le faire dans ce mois qui nous reste pour clôturer l'année. Dieu nous a donné la responsabilité d'annoncer l'évangile a des personnes que seuls nous, nous pouvons rencontrer. Nous devons avoir l'évangélisation comme priorité. Nous devons nous évaluer nous-mêmes. 


Romains 10:14. Comment les gens vont croire à celui dont il n'ont jamais entendu parler, et comment en entendront-ils parler s'ils n'y a personne qui prêche? Le besoin de Dieu est que nous soyons des gagneurs d'âmes pour lui. Donnons-nous la responsabilité d'évangéliser les gens qui sont autour de nous (parents, voisins, amis, collègues...). 
Il y a notre destinée naturelle, mais il y a aussi notre destinée spirituelle qui consiste à gagner des âmes pour Christ, si nous ne faisons pas attention, la moisson va finir et les gens qui sont autour de nous vont nous condamner pour ne les avoir pas parler de la nonne nouvelle de Jesus pour les sauver. Il y a des endroits où nous devons aller renverser les forces des ténèbres. Nous sommes équipés pour cela à travers les différents enseignements que nous avons reçus. Jesus nous a dit d'aller d'un côté; et de l'autre côté il a dit que nous recevrons une puissance. Comme le Père a envoyé Jesus et ne l'a pas laissé seul, ainsi Jesus en nous envoyant ne nous a pas laissé seuls non plus, il nous a donné le Saint-Esprit. C'est le Saint-Esprit qui maîtrise les portes des villes, des gens et qui nous y conduit pour les atteindre. Le Saint-Esprit nous donne les mots et les attitudes adéquates pour nous adresser à ceux devant lesquels nous nous retrouverons pour annoncer l'évangile. 


Il nous reste un mois et ce mois peut être mis à profit pour gagner des multitudes d'âmes par les stratégies que le Saint-Esprit va nous communiquer face aux différents cas. Le fils de Dieu est venu afin que tous soient sauvés. Tous doivent être sauvés. 


Étude de cas: le témoignage parfait de Jesus à une femme samaritaine et les campagnes d'évangélisation réussies de Philippe en Samarie.
Les samaritains et les juifs étaient opposés. Les samaritains étaient des gens qui ne voulaient pas entendre parler du Dieu d'Israël, ce sont des gens qui n'aimaient pas les Juifs, ils étaient des idolâtres et ils adoraient les bals et les astartés sur sur les montagnes. Aujourd'hui, nous avons aussi nos samaries. Les samaritains avaient refusé de donner une place dans leur ville pour loger Jesus, ses disciples étaient tellement mécontents y compris Jean l'apôtre de l'amour qu'ils ont voulu commander le feu du ciel pour les détruire. Mais Jesus leur a dit qu'ils ne savaient pas de quel esprit ils étaient animés. Les samaritains considéraient les juifs comme des chiens et les Juifs aussi vomissaient les samaritains. 
Comment Jesus a fait un parfait témoignage à une samaritain et Philippe a pu faire des campagnes d'évangélisation réussis en Samarie étant tous deux des juifs, haïs et méprisés par les samaritains? Aujourd'hui aussi nous avons des samaritains qui nous haïssent et qui ne veulent même pas entendre parler de notre Jesus, mais nous devons montrer l'amour malgré les persécutions que nous pouvons avoir sur le terrain de l'évangélisation face à ces types de personnes.


Jesus s'est retrouvé devant la samaritaine dans une ville de la samarie appelée Sichar (ville de l'ivresse) devant le puits de Jacob. Cette rencontre a été provoqué par Dieu pour parler à cette samaritaine, Jesus n'a pas considéré les problèmes que les juifs avaient avec les samaritains. C'était un événement prophétique pour nous donner des enseignements aujourd'hui. Cette samaritaine est arrivée devant Jesus, et le Saint-Esprit a instruit Jesus sur la conduite à tenir face à cette femme. Jesus lui a donc demandé de l'eau à boire et cela a provoqué en elle une réponse négative à cause des différents qui existaient entre les deux races. Elle dit à Jesus: comment toi qui es juif me demandes-tu de l'eau à moi qui suis une femme samaritaine? Les Juifs, en effet n'ont pas de relation avec les Samaritains. Jesus lui répondit: si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit donne-moi à boire? tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t'aurait donné de l'eau vive. Plus Jesus parlait à cette femme, plus son esprit se réveillait. Elle qui était agressive au début, quand les paroles de Jesus ont commencé à pénétrer son cœur, cela a suscité en elle un intérêt et elle appelle Jesus maintenant Seigneur...


Il y a trois clés dont Jesus s'est servi afin de convaincre la femme Samaritaine:


1) La clé de l'amour: Jesus savait la vie de cette femme, mais ne l'a pas jugée, Jesus avait une vision spirituelle en regardant cette femme, il a manifesté la compassion face à la situation qu'elle vivait. 
La clé de la sagesse: la femme était bruyante et agressive avec un langage religieux au début, mais Jesus est allé dans un langage de sagesse avec de termes simples (de l'eau vive...). 


La clé de la révélation. Quand on manifeste l'amour on brise la distance et on rapproche la personne. La sagesse vient éveiller l'attention, les dons spirituels amènent à lâcher prise et à accepter la bonne nouvelle qu'on vous annonce. La révélation par les dons spirituels a éclairé cette femme et c'est au même puits de Jacob qu'elle a lâché sa cruche et est retournée dans la ville pour parler de Jesus. 


Pour le témoignage nous devons avoir des prières stratégiques avant d'aller sur le terrain. C'est ce qui permettra au Saint-Esprit de libérer ce qui doit être libéré et en ce moment nous pourrons amener les gens à Christ. 


Comme Jesus, nous devons aussi utiliser les trois clés que sont: l'amour, la sagesse et la révélation par les dons spirituels du Saint-Esprit en nous pour annoncer l'évangile. 
Jean 4:41. Jesus le juif face à la samaritaine a utilisé les trois clés qui sont aussi nôtres et nous devons les utiliser aujourd'hui pour la moisson des âmes. 
Devant les situations le Saint -Esprit nous conduira et nous fera connaître comment nous y prendre.
Chaque ville a une porte et ça peut être une personne, une fois que cette personne est gagnée la porte est ouverte.
Actes 8:1. Après la mort d'Etienne Philippe a pris la direction de Samarie et dès qu'il est arrivé, il y prêcha le Christ. Cette ville qui était idolâtre et farouchement opposée à leur foi, c'est dans cette ville là que Philippe a prêché Christ alors qu'en ce même moment ils étaient dans la persécution. Philippe ne s'est pas réfugié, il n'a pas baissé la garde, il est parti et il a annoncé Christ, poussé par l'amour.


Philippe pouvait ne pas aller en Samarie à cause du fait qu'ils étaient rejetés et méprisés par les samaritains de par le passé. 
Actes 8:6-7. Des foules entières écoutaient attentivement ce que disait Philippe. La première clé que Philippe a aussi utilisé c'est l'amour. Dans cette ville remplie des forces des ténèbres, Philippe a libéré les captifs y compris Simon le magicien. Philippe a libéré les gens et la puissance des ténèbres a été éradiqué. Simon le magicien a abdiqué et il a plié les genoux devant Dieu, il a reconnu la grande puissance de Dieu.


La deuxième clé que Philippe a utilisé c'est la prédication de Christ crucifié, enseveli et ressuscité. 
Il y aura des villes comme Samarie où nous devrons nous y rendre pour détruire la puissance des ténèbres afin d'établir la Seigneurie de Christ. Pendant ce mois qui nous reste nous devons aller avec la puissance du Saint-Esprit pour libérer les captifs et les faire entrer dans le royaume. 
Philippe a accepté outrepasser la haine qu'il y avait entre leur deux races et il n'a pas tenu compte de la persécution, il n'a fait aucun cas de sa vie. Il est allé en Samarie et il a gagné la Samarie pour Christ et toute la ville a été remplie d'une grande joie. 


Au moment où nous nous investissons pour l'œuvre de Dieu en tant qu'instruments entre ses mains pour gagner des âmes pour lui, en ce même moment Dieu s'occupe de nos problèmes. Nous avons des samaritains de nos jours aussi qui ne veulent pas entendre parler de Jesus, mais nous devons aller les gagner ce mois restant à Christ par la puissance et les stratégies que le Saint-Esprit va nous communiquer sur le terrain de l'évangélisation. 


Dieu peut nous donner tout ce que nous voulons à condition que nous faisons ce qu'Il nous dit de faire.

Papa KARAMBIRI 
Dieu ne nous a pas sauvé pour nous donner des bénédictions, mais pour faire sa volonté comme Jesus est venu pour faire uniquement la volonté de son Père. Jesus quand il est descendu du ciel pour faire la volonté de son Père n'est pas tombé malade et il n'a manqué de rien quand il était sur la terre.
La seule chose qui donne la joie dans le ciel, c'est quand une seule âme se repent. 
Un bon patron doit réunir tous ses employés pour leur témoigner l'amour de Christ ne serait-ce qu'une fois par an. 


Chacun de nous doit témoigner de Christ dans notre milieu, ça ne veut pas dire que tous vont forcément accepter, mais en le faisant nous aurons accompli notre part et laver nos mains de leur sang.

 

Pasteur Hortense Karambiri