Imprimer
Affichages : 631

 

Quand je me suis convertie, j'ai voulu partager mon trésor avec tout mon entourage. Pendant de nombreuses années, j'ai cru qu'aimer les membres inconvertis de ma famille se résumait à les supporter et à éviter les conflits, en gardant le silence face aux provocations et aux accusations. J'ai cru aussi que je devais saisir toutes les opportunités pour leur prêcher l'Évangile.

Dans mon zèle, j'ai oublié d'aimer. J'étais trop occupée à essayer de les convaincre par mes paroles et mes démonstrations pour réellement les aimer, pour prendre le temps de les écouter, de leur faire savoir que, même si on ne partageait pas encore la même foi, je les aimais sincèrement et profondément.

De mon point de vue, j'étais une bonne chrétienne qui recherchait la paix et qui saisissait chaque occasion, favorable ou non, pour annoncer l'Évangile.

De leur point de vue, j'étais une personne froide et distante, qui ne s'intéressait pas à leur vie, qui ne faisait que parler de son Dieu et de la Bible, mais qui ne passait pas un coup de fil pour demander comment ça allait. Une prédicatrice sans coeur !

12 Ayez au milieu des païens une bonne conduite, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ils remarquent vos bonnes oeuvres, et glorifient Dieu, au jour où il les visitera.

Jésus était animé d'un amour et d'une compassion divins. Ce n'était pas une machine à miracles, ni un prédicateur-robot.

Notre coeur a été changé en coeur de chair, afin que nous puissions obéir au commandement nouveau d'aimer notre prochain.

 

LA VIE CHRÉTIENNE N'EST PAS UNE PERFORMANCE

La vie chrétienne n'est pas une performance, ni un concours pour gagner le maximum de points en évangélisant machinalement.

1 Corinthiens 13 : 1

1 Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas la charité, je suis un airain qui résonne, ou une cymbale qui retentit.

Nos amis, notre famille, nos collègues, nos voisins, toutes ces personnes qui croisent notre chemin, n'ont pas besoin de se sentir jugés par notre regard inquisiteur ou notre théologie. Ces gens veulent voir et sentir l'amour de Dieu.

 

NOTRE RÔLE EST D'AIMER ET NON DE CONVAINCRE

Notre rôle est d'aimer et de manifester Celui qui est amour. Notre rôle n'est pas de convaincre, ni de juger.

Jean 16 : 8

8 Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement :

Jean 12 : 47

47 Si quelqu'un entend mes paroles et ne les garde point, ce n'est pas moi qui le juge; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde.