La parole de Dieu est une semence qui ne peut pas travailler dans un cœur (sol ou champ) qui est comme un buffet ou un carreau, bien qu'elle soit une semence capable de se reproduire, dans ces conditions elle ne produira jamais. 
La parole de Dieu produit dans un cœur préparé qui reçoit la parole et l'arrose avec la prière et la louange. C'est ainsi qu'elle va féconder, germer se multiplier et ensuite porter du fruit en abondance. Le maïs dans le grenier ne se multiplie pas, il va dans le ventre des hommes et des femmes. Quand on dit grenier il n'y a plus de multiplication, il y a destruction. Si on ne conserve pas pour semer plus tard c'est un danger. Dans un grenier on peut mettre des semences sélectionnées qui ont pour but d'être utilisées au temps de la semence pour être semées dans le but d'avoir d'autres récoltes. C'est uniquement en mettant la semence dans le sol qu'elle peut se multiplier. Il en est de même pour la parole de Dieu, on ne saura jamais qu'elle est vraie tant que nous ne l'avons pas ensemencée dans notre cœur. Les gens perdent leur temps pour prier alors que la semence n'est pas bien semée et la semence n'étant pas bien semée leur prière est gâchée. Poser un grain de maïs et l'arroser avec la meilleure eau avec tous les minéraux qu'il faut dans cette eau, le grain va pourrir et se désintégrer, mais simplement ce même grain s'il est ensemencé dans un terrain sale, il y a une complicité entre le grain et le sol, le grain connaît très bien le sol et vice-versa. Quand il est semé il va pousser. 


Ne soyons pas des auditeurs oublieux. C'est la parole que nous pratiquons qui porte du fruit, toute parole qui n'est pas pratiquée ne porte pas du fruit.
Avons-nous pris la parole de Dieu au sérieux, si nous ne l'avons pas fait prenons-nous la décision aujourd'hui de la prendre au sérieux, de croire qu'elle est ce que Dieu dit qu'elle est? Le Saint-Esprit ne travaille pas là où la parole est méprisée car la parole est l'épée du Saint-Esprit. Le Saint-Esprit est l'Esprit de vie qui vivifie. Si nous ne connaissons pas la parole de Dieu, nous ne connaissons pas non plus le Saint-Esprit. Personne ne peut raisonner avec la parole de Dieu et l'accepter parce qu'elle semble illogique, elle ressemble à la folie. Les grecs ont d'ailleurs dit que c'est une folie. C'est pourquoi il nous faut la foi. La foi est liée au Saint-Esprit et à la parole de vie, c'est ça qui nous convainc que Jesus est le sauveur. Le combat des hommes c'est d'arriver à faire descendre la parole qu'ils ont reçue, de leur tête dans leur cœur, arriver à passer la parole de Dieu de la raison dans nos cœurs. Prier sans pratiquer ce que Dieu dit (la parole) est une abomination. Vaut mieux ne pas prier que de détourner son oreille de la parole de Dieu sinon c'est de l'hypocrisie.
Apocalypse 22:18. Détourner son oreille de la parole rend nos prières non agréables à Dieu. Essayer d'adapter la parole de Dieu en y ajoutant ou en y retranchant, nous crée aussi des problèmes. Pour parler de la parole de Dieu nous devons d'abord savoir qui est ce Dieu là?


Esaïe 41:10. Ne crains rien car je suis avec toi, ne promène pas des regards inquiets.... Je suis avec toi, Je suis ton Dieu. Ces deux phrases révèlent l'expression "Je suis". Le "Je suis" révèle une qualité, une personne, c'est une identité. 
Exode 3:11-13. Moïse ne connaissait pas Dieu et il ne L'avait jamais rencontré, sa mère lui avait dit que Dieu l'avait choisi pour libérer Son peuple. Quand Dieu s'est révélé à Moïse au verset 11 il dit à Dieu: qui suis-je? Par cette expression qui suis-je, Moïse était entrain de parler de lui-même. Il dit qu'il s'appelle rien. Moïse n'avait ni d'identité, ni personnalité, ni rien. 
Tout Dieu a un nom, Moïse dit à Dieu de lui dire Son nom car lorsqu'il va aller les enfants d'Israel lui poseront la question à savoir qui est le Dieu qui l'envoie. Dieu lui dit de leur répondre que Son nom est "Je suis", c'est à dire celui qui est et qui vit par lui-même, qui est lumière et source de lumière, tout-puissant et source de puissance, celui qui n'a ni commencement, ni fin, l'absolu total. 
Pharaon a un commencement et il a une fin pourtant Dieu est l'alpha et l'oméga, si nous connaissons Dieu ainsi, nous n'allons jamais douter. 
Notre parole dépend de qui nous sommes. 
Face à nos problèmes le "Je suis" ne peut pas agir il nous faut ajouter un adjectif selon le type de problème. Dieu a des noms composés qui sont en relation avec les problèmes des gens. Face à la maladie c'est Jéhovah Rapha qu'on invoque, face à la peur invoquons Jéhovah shalom, face au manque appelons Jéhovah Rohi, ...
Quand Dieu a dit qu'il est avec Moïse et qu'il est parti avec Moïse, même sans armes sophistiquées il a eu la victoire. Si notre Dieu est grand un simple bâton suffit pour la victoire. Celui qui dit qu'il est avec nous, aucun de nos problèmes n'est au dessus de lui. 


Avant que Jesus ne vienne sur la terre Dieu était amour, mais il voulait par un homme saint manifester son amour pour les hommes. Les hommes pollués ne peuvent pas montrer l'amour de Dieu. Quand Dieu a fait de nous nouvelle création, il a tué le vieil homme et nous a recréé avec Christ puis il a répandu son amour en nous par le Saint-Esprit qui nous donne en même temps la capacité de manifester l'amour de Dieu envers les hommes. Notre esprit s'attache au Saint-Esprit et nous devenons avec lui un même esprit. Dès ce moment, à cause de l'Esprit de sagesse qui est en nous, nous pouvons sortir de n'importe quelle situation. 
La personne du Saint-Esprit est en nous et nous devons manifester Sa sagesse devant tous nos problèmes pour les résoudre. C'est le Saint-Esprit seul qui amène la présence du Père et du Fils en nous, c'est Lui qui nous révèle la parole. Il est venu pour non se glorifier Lui-même, mais pour glorifier Jesus. Tout ce dont nous avons besoin est déjà en nous par le Saint-Esprit. 
La gloire d'un chrétien c'est révéler Dieu aux gens. 


Il y a quatre grandes reproches en particulier que les gens font à Dieu parce qu'ils ne Le connaissent pas.
Juges 6:13. Gédéon était un jeune homme qui était dans une situation nationale difficile (crise économique, insécurité...), il était un croyant, mais il se posait beaucoup de questions sur leur Dieu dont les anciens parlaient. Gédéon est un représentant de la jeunesse de son temps. Quand Dieu a parlé à Gédéon il a montré les pensées de toute la jeunesse: il dit que que si l'Eternel est avec nous, pourquoi toutes ces choses nous sont-elles arrivées?........
Reproche 1: Si l'Eternel est avec nous, pourquoi il y a tant de mal? Pourquoi tant de problèmes? 
Reproche 2: Où sont les prodiges? 


Reproche 3: Maintenant Tu nous abandonnes. Dieu nous a abandonné, Dieu ne nous aime pas. 
Reproche 4: Dieu nous a livré entre les mains des démons, de nos adversaires, de nos ennemis. Le niveau de vie spirituelle d'une assemblée est en relation avec ces quatre questions. Quand on entend ces questions dans une assemblée ça veut dire qu'il y a des problèmes. 


Juges 6:12. Gédéon n'a pas accepté cette parole que Dieu lui avait dite: salut à toi vaillant héros, Je suis avec toi. Gédéon n'a pas accepté cette phrase et c'est suite à cette merveilleuse phrase qu'il a fait ces quatre reproches à Dieu. 
Le "Je suis" est avec nous tous les jours et il est en nous permanament, mais malgré ça nous continuons à faire des reproches à Dieu, ce n'est pas normal. Dieu nous donne l'assurance qu'Il est avec nous et en nous par le Saint-Esprit. 
Psaumes 33:9. Dieu dit et la chose arrive, il ordonne et elle existe. Avant que Dieu ait parlé il n'y avait pas de vaillant héros en Gédéon comme avant notre nouvelle naissance nous n'étions pas de nouvelles créations. Dès le moment où Dieu a dit que Gédéon est un vaillant héros, il devait simplement croire. Dans la compréhension humaine un vaillant héros est un homme qui a combattu de grands combats et a fait de grands exploits, un courageux, un brave qui a eu de grandes victoires. Dans la pensée de Dieu un vaillant héros est un homme avec qui Dieu est. On ne peut impacter le monde avec des pensées rétrogrades (je ne suis rien, je ne peux rien...). 
La parole de Dieu court avec vitesse, pendant vingt quatre ans Abram était un père potentiel, Dieu vient et dit à Abram qu'il est le Dieu tout suffisant et qu'il s'appellera désormais AbraHam et sa femme SaraH, sur la base de la parole qui est sortie de la bouche de Dieu ils ont eu l'enfant en un an. La parole de Dieu ne revient point à Lui sans effet.
Au début Gédéon a hésité, mais quand il a commencé à marcher avec Dieu, lui qui croyait qu'il devait combattre, en réalité il n'a rien eu à faire, c'est Dieu qui a tout fait et il a vaincu ses ennemis. Dieu voulait juste associer Gédéon à ce qu'il voulait faire pour Sa gloire. Dieu nous associe aussi à ses exploits de gloire. 


Quand Dieu a dit à Adam et Ève d'être féconds Il ne pouvait plus reculer. Quoi qu'il advienne les cinq verbes de Genèse 1:28 ne pouvait plus s'arrêter malgré la haute trahison d'Adam. Quand Dieu parle, rien ne peut arrêter ce qu'il a dit excepté notre incrédulité. Prenons la parole de Dieu au sérieux, Sa bénédiction n'est suivie d'aucun chagrin. 
Dieu n'a pas besoin de spécialistes, Il a besoin d'hommes et de femmes qui sont connectés au Saint-Esprit et qui Lui obéissent.

Le Saint-Esprit est le plus grand dépôt que Dieu a mis en nous.

 

Rev. Dr Mamadou Karambiri