Le feu de la priere


La grande veillée annuelle de la Pentecôte a eu lieu le vendredi 29 juin dans la cours de l’église centrale du CIMIDI. Elle a été précédée de dix jours de jeûne et de prières observés dans toutes les églises du CIMIDI sur le territoire national. Débuté dès vingt heures pour se terminer à cinq heures du matin, la veillée a connu la participation d’au moins cinq mille personnes venues du Burkina d’Afrique et d’Europe.

Le Dr Moussa TOURE venue spécialement des Etats Unies pour la circonstance a été le principal orateur. Le Prophète Emmanuel SAWADOGO, hôte de l’évènement, a été le guide de prière.
Après des séances de louange et d’adoration, de nombreuses personnes qui avaient été exaucée lors de la veillée de mai sont passées devant la grande assemblée pour témoigner et rendre grâce de ce que Dieu a accompli pour elles. Aussi a-t-on entendu des témoignages sur des guérisons de cancer, des ulcères, des délivrances d’esprits impurs, etc.


Avant de laisser la place à son hôte pour le message, le Prophète Emmanuel SAWADOGO, a présenté le docteur Moussa TOURE qui exerce son ministère à Washington. C’est le même qui fut l’orateur principal du jeûne d’Esther 2011. Ces enseignements et ses prières avaient marqué les esprits des participants.
Le Dr TOURE s’est dit honoré d’avoir été choisi par Dieu pour porter sa parole à ses frères au cours de la veillée. Il a rappelé la profonde amitié qui le lie au Prophète et à son épouse ainsi qu’au CIMIDI. Il a souligné que lors du passage du Prophète à Washington à la convention organisée par son église, tous les participants ont été émerveillés et bénis par les prières dites par l’homme de Dieu. Le  ciel au- dessus de Washington a été secoué par la puissance de cette prière a-t-il conclu.
Le Docteur TOURE a basé son message sur un passage tiré du livre de Jacques en son chapitre 5, versets 16 à 18 : « Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficacité. Élie était un homme de la même nature que nous : il pria avec instance pour qu'il ne plût point, et il ne tomba point de pluie sur la terre pendant trois ans et six mois.  Puis il pria de nouveau, et le ciel donna de la pluie, et la terre produisit son fruit ».

L’orateur s’est appesanti sur le caractère fervent de la prière et le fait que la ferveur dans la prière conduisait à une grande efficacité de celle-ci. A contrario, la prière non fervente conduit à peu d’efficacité dira t-il. Elie a prié avec ferveur et c’est ce qui a rendu ses prières efficaces, lui permettant de fermer dans un premier temps les cieux et dans un deuxième temps plus tard de les ouvrir.  Comment pourrions-nous également prier comme Elie, a demandé le Dr TOURE ?

 Premièrement, nous tenir devant le trône de Dieu comme l’ont fait Elie et Elisée. Se référant à deux passages dans la bible (1 Rois 17 : 1 – 2 ; 2 Rois 3 : 14 ; 2 Rois 5 : 16), le Dr TOURE a montré que ces deux hommes de Dieu se tenaient d’abord devant le trône de Dieu avant de pouvoir accomplir les exploits qui ont fait leur renommé. Aussi, dans le nouveau testament (hébreux 4 : 16), Dieu nous invite-il à nous tenir devant son trône pour recevoir de lui : « Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins ».

C’est devant le trône que nous recevons l’onction, c'est-à-dire la puissance que procure le feu de l’Esprit qui permet  d’opérer avec efficacité dans la prière. Les disciples ont reçu cette puissance dans la chambre haute.

Deuxièmement, lorsque nous sommes devant le trône, que se passe t-il ? Devant le trône il y a des choses extraordinaires qui nous amènent à glorifier Dieu. C’est cela qui est relaté dans Apocalypse 4 : « Après cela, je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel. La première voix que j'avais entendue, comme le son d'une trompette, et qui me parlait, dit : Monte ici, et je te ferai voir ce qui doit arriver dans la suite. Aussitôt je fus ravi en esprit. Et voici, il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu'un était assis. Celui qui était assis avait l'aspect d'une pierre de jaspe et de sardoine ; et le trône était environné d'un arc-en-ciel semblable à de l'émeraude.  Autour du trône je vis vingt-quatre trônes, et sur ces trônes vingt-quatre vieillards assis, revêtus de vêtements blancs, et sur leurs têtes des couronnes d'or. Du trône sortent des éclairs, des voix et des tonnerres. Devant le trône brûlent sept lampes ardentes, qui sont les sept esprits de

Dieu. Il y a encore devant le trône comme une mer de verre, semblable à du cristal. Au milieu du trône et autour du trône, il y a quatre êtres vivants remplis d'yeux devant et derrière.  Le premier être vivant est semblable à un lion, le second être vivant est semblable à un veau, le troisième être vivant a la face d'un homme, et le quatrième être vivant est semblable à un aigle qui vole.  Les quatre êtres vivants ont chacun six ailes, et ils sont remplis d'yeux tout autour et au dedans. Ils ne cessent de dire jour et nuit : Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout Puisant, qui était, qui est, et qui vient !  Quand les êtres vivants rendent gloire et honneur et actions de grâces à celui qui est assis sur le trône, à celui qui vit aux siècles des siècles, les vingt-quatre vieillards se prosternent devant celui qui est assis sur le trône et ils adorent celui qui vit aux siècles des siècles, et ils jettent leurs couronnes devant le trône, en disant : Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire et l'honneur et la puissance ; car tu as créé toutes choses, et c'est par ta volonté qu'elles existent et qu'elles ont été créées ».   
Pendant que nous adorons Dieu, sa gloire se manifeste dans le spirituel par des éclairs, le tonnerre et le feu. C’est de cette présence de Dieu manifestée par le feu, le tonnerre et les éclairs dont nous avons besoin pour transformer les nations et le Burkina Faso.


Troisièmement, devant le trône et la manifestation de la présence de Dieu, nous sommes totalement immergés dans le feu de Dieu et lorsque nous en repartons, nous repartons totalement enflammés d’un feu spirituel qui induit une prière fervente d’une grande efficacité ou qui dévore alentour tout ce qui s’oppose au règne du royaume de Dieu. C’est la raison pour laquelle Jésus disait dans Luc 12 : 49 qu’il est venu déverser du feu sur la terre. A la chambre haute, des langues de feu sont descendus sur les disciples. C’est la première fois que le feu de Dieu descend sur des êtres humains sans les consumer. C’est une onction qui nous transporte dans une autre dimension.
En conclusion, pour pouvoir ouvrir le ciel ou le fermer comme Elie ou pour accomplir des exploits comme Elisée, nous avons besoin de passer par ces trois étapes. C’est la prière de feu qui fait la différence entre la grande efficacité et la petite efficacité. Soyons des hommes et des femmes de feu a conclu le Dr Moussa TOURE.


Au terme du message le Dr TOURE a prié pour la délivrance des femmes stériles et pour les serviteurs de Dieu.


A sa suite, le Prophète Sawadogo Emmanuel a invité tous les participants à prier pour le Dr et toute sa famille qui l’accompagnait. Ils étaient au moins une quinzaine (frères, sœurs, neveux, nièces, oncles). D’un seul cœur l’assemblée a tendu les mains vers eux demandant à Dieu de les bénir.
Le Prophète a reçu des révélations au cours du message et les a partagées. Il a ensuite conduit la prière jusqu’au petit matin, passant par des prières d’intercession, des prières de requêtes, des prières de délivrance et des prières de guérison. Les gens sont repartis satisfaits et gonfler à bloc pour des prières ferventes remplies de feu et heureux d’avoir été richement bénis.