QUAND LES FONDEMENTS SONT RENVERSES

Le premier texte de base de cet enseignement est Ephésiens 4 : 13 : « jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ ».

Le second texte de base est tiré du Psaume 11 :1-7 : « C'est en l'Éternel que je cherche un refuge. Comment pouvez-vous me dire : fuis dans vos montagnes, comme un oiseau ? Car voici, les méchants bandent l'arc, Ils ajustent leur flèche sur la corde, Pour tirer dans l'ombre sur ceux dont le cœur est droit.Quand les fondements sont renversés, Le juste, que ferait-il ? L'Éternel est dans son saint temple, L'Éternel a son trône dans les cieux ; Ses yeux regardent, Ses paupières sondent les fils de l'homme.L'Éternel sonde le juste ; Il hait le méchant et celui qui se plaît à la violence.Il fait pleuvoir sur les méchants Des charbons, du feu et du soufre ; Un vent brûlant, c'est le calice qu'ils ont en partage.Car l'Éternel est juste, il aime la justice ; Les hommes droits contemplent sa face ».

La question fondamentale pour le chrétien aujourd’hui est de savoir s’il est prêt à clamer haut et fort son identité chrétienne et cela à tous les niveaux. A ce propos, le chapitre 13 du livre intitulé « Rompre avec le christianisme au rabais » du Dr Zacharie DELMA nous édifie amplement sur le sujet. Le psaume 11 nous révèle le Roi David comme un spectateur à un match de football au cours duquel son équipe, celui des justes n’arrivait pas à prendre le dessus sur ses adversaires ; et David galvanise alors les siens pour les amener à la victoire. Il s’interroge à leur sujet en disant au verset 3 : Quand les fondements sont renversés, le juste, que ferait-il ?

Certaines situations ou des évènements nous montrent qu’il y a un dysfonctionnement, que les choses ne marchent pas comme il se doit. Ainsi par exemple, si certains produits tels que le sel ou le sucre manquent dans le commerce, à qui la faute? Nous dirions que c’est la faute aux commerçants pour faire simple. Ainsi, si dans notre pays il n’y a pas de justice c’est la faute de l’Eglise car c’est elle qui devrait être la référence ? Nous devons prendre nos responsabilités, grandir et manifester l’identité chrétienne tous les jours. L’exemple de la vie de Joseph que ses propres frères ont venduest un signe que les fondements sont renversés. De même, dans notre propre vie, nous sommes prêts, même en étant chrétien, à vendre ou à sacrifier nos frères pour des gains matériels. Lorsque nous observons que le maître de maison va avec la fille de chambre ou que la maîtresse de maison fornique avec le garçon de chambre, ses signes montrent que les fondements sont renversés. Ainsi à chaque fois que des alliances déplacées sont constatées, il y a renversement des fondements.

Dans Josué 24 :15, Josué, le serviteur de l’Eternel a affiché haut et fort son identité en disant « Moi et ma famille nous serviront l’Eternel » au moment où le reste du peuple était dans le doute. Le jour est venu où nous devons nous affirmer, grandir dans la foi et marquer notre appartenance à Dieu.

Le cas de David détrôné du pouvoir par son propre fils nous révèle également que les fondements étaient renversés.Lorsque l’ordre moral est ébranlé, s’installe entre autres, le mensonge, l’arrogance et l’injustice. Les lois établies sont bafouées. Cela est constaté dans la vie du couple, au bureau, à l’église et même dans la circulation que, lorsque les fondements sont renversés, rien ne va plus.

Le paradoxe est que les chrétiens eux-mêmes sont à la base du renversement des fondements par leurs agissements et du fait qu’ils encouragent les différentes dérives soulevées. Un adage de chez nous dit que « quand le cours d’eau change de direction, le caïman change ausside direction », autrement dit l’on s’adapte à toutes les situations bonnes ou mauvaises, pourvu que cela permette d’atteindre nosobjectifs égoïstes.

Si dans notre localité l’injustice est à son comble, qui devra rétablir l’ordre et la justice ? Dans le commerce, combien de chrétiens trafiquent leurs balances pour gruger les clients tandis que la parole de Dieu l’interdit formellement ? Combien de chrétiens établissent de fausses factures pour majorer leurs bénéfices ? Le mensonge est devenu monnaie courante chez les chrétiens tant et si bien qu’il constitue la norme. Le livre intitulé « Dans les coulisses du mensonge » nous interpelle fortement à ce sujet. La fraude s’est installée à outrance et les chrétiens contribuent à l’enraciner. Ils font comme ceux du monde en usant de la corruption pour faire fructifier leurs affaires.

Les chrétiens sont également passés maîtres dans l’art de duper les gens. Ainsi, un ami qui construisait une maison a fait appel à des ouvriers chrétiens pour la réalisation de cette bâtisse. Malheureusement, il l’apprit à ses dépens car les ouvriers dissimulaient les sacs de ciments pour les revendre ensuite à leur profit.

Face à toutes ces dérives, nous devrons prendre nos responsabilités et afficher fièrement notre identité de chrétien, preuve que nous avons grandiet sommes prêts à manifester le comportement de Christ. En affichant notre foi, il y a certes un prix à payer, mais chacun doit être prêt à jouer sa partition en assumant pleinement sa responsabilité car Dieu a toujours assumé la sienne. Dieu a toujours été fidèle avec le juste. Ainsi, face à une situation quelle qu’elle soit, ne regarde pas la situation mais regarde à Dieu car au ciel tout est stable ; rien ne vacille.

Le Roi David dans sa confrontation avec son fils pour le pouvoir est resté fidèle à Dieu en faisant preuve de maturité. Il a levé les yeux vers les montagnes sachant avec certitude que son trône lui reviendra. De même, David était absent lorsque Samuel est allé chez Isaï pour oindre roi l’un de ses fils. Malgré son absence, c’est lui qui a été finalement oint car cela lui était réservé d’avance et personne ne pouvait le lui prendre. Dieu ne se trompe jamais d’adresse.L’exemple d’Elisée et de son serviteur nous montre également que Dieu demeure fidèle au Juste. En effet, le serviteur d’Elisée paniquait devant la multitude de soldats qui les entourait tandis que la maturité d’Elisée l’amena à demeurer stable, sachant que Dieu était avec eux et que rien ne pouvait les arriver. C’est pourquoi, il ne pria pas pour contrer la situation mais pour que Dieu ouvre les yeux spirituels de son serviteur afin qu’il sache que la situation était sous contrôle car Dieu était avec eux.

Face aux facilités offertes par le monde pour gravir les échelles ou s’enrichir, le chrétien doit rester confiant en Dieu et rejeter tout compromis et toute compromission. Ce que Dieu a prévu pour lui, lui sera acquis certainement malgré les adversités de tout genre. Je vous exhorte chrétiens (fonctionnaires, élèves, artisans, commerçants, serviteurs de Dieu, etc.) à marcher dans la droiture en étant fidèle à Dieu. Refuser de demeurer juste c’est être lâche. Nous devons dire la vérité et marcher dans les voies de Dieu sans prendre de détours car nous sommes la lumière du monde. Nous devons travailler à renforcer notre cohésion avec Dieu. Pour ce faire, nous devons changer la connaissance que nous avons de Dieu en connaissance de Dieu.

Tout comme l’ivrogne qui titube témoigne de la quantité d’alcool consommée, l’onction rend témoignage de notre parfaite harmonie avec Dieu. La parole de Dieu et la prière sont les éléments catalyseurs de l’onction qui opère puissamment en nous. Ainsi la connaissance de Dieu passe par l’imprégnation totale de sa parole ; nous devons « manger » la parole de Dieu et nous attacher entièrement à elle car une chose est de connaitre la parole et une autre est de la vivre effectivement. La croissance spirituelle exige de prendre soin de soi à tous les stades de notre vie ; nous devons travailler à corriger constamment nos erreurs et à maturé pour la gloire de Dieu.

Chrétiens, lorsque les fondements sont renversés, que faut-il faire ? Lorsque les fondements sont renversés il faut les rebâtir. Alors, rebâtissez vos fondements s’ils sont renversés !


Message du Dr. Zacharie DELMA
résumé par la Rédaction