La grâce a disposé Jésus pour nous, a livré Jésus pour nous, a crucifié Jésus et notre vieil homme, mais nous ne devons pas abuser de cette grâce qui nous a donné d'être au dessus du péché, de dominer satan et ses œuvres. Notre part c'est de marcher dans le fait divin et non de croire que par la grâce nous pouvons vivre comme nous voulons et volontairement dans le péché.
Dieu nous a interpellé en nous disant de nous réveiller de notre sommeil spirituel pour ne pas que la venue de notre époux Jesus-Christ nous surprenne et que nous ne soyons pas enlevés. Christ dit qu'à celui qui vaincra, c'est à celui-là qu'il donnera de l'arbre de vie à manger.


Romains 12:21. C'est de là qu'a été tiré le titre du jour. Ici deux termes sont perceptibles: le bien et le mal. Et Jésus nous dit que lorsque nous allons nous retrouver face au mal de ne pas nous laisser vaincre par ce mal, mais si nous en restons là c'est une position dangereuse, nous devons aller de l'avant afin de triompher du mal par le bien.
Genèse 2:9 ici Dieu nous parle de deux types d'arbre: l'arbre de vie et de l'arbre de la connaissance du bien et du mal.
Derrière l'arbre de la connaissance du bien et du mal se cache le mal, derrière l'arbre de la vie se cache le bien. Ce sont deux arbres avec deux identités.
Derrière le mal se cache satan et derrière le bien de trouve Dieu Jesus-Christ.
La nature de satan est le mal, et la nature de Jesus-Christ est la sainteté.


La nature de satan c'est la nature du vieil homme et la nature de Jésus est la nature de la nouvelle création, du nouvel homme.
La nature de Satan produit le péché et celle de Jésus la sainteté.
Le péché agit par la chair et la sainteté agit par le Saint-Esprit.


Le fruit du péché c'est les péchés, l'esclavage, le mensonge, la condamnation, la mort, le tourment, l'enfer.
Le fruit de l'Esprit produit la sainteté, la justice, la vérité, la vie éternelle, le repos, le paradis.
Romains 6:6. Dieu a résolu la nature satanique en le clouant à la croix avec Christ, afin que le corps du péché soit détruit.
Le système de commandement de Dieu c'est la sainteté et celui de Satan c'est le péché.


1 Jean 2:16, Jacques 1:5.
C'est à la croix que Dieu a jugé le vieil homme en le tuant, c'est à la résurrection de Jésus que l'homme est ressuscité par la puissance du Saint-Esprit en tant que nouvelle création avec Jésus-Christ. Pour activer ça il faut faire la rencontre du Seigneur Jésus et vivre la nouvelle naissance, en ce moment tout le processus de salut depuis la croix jusqu'à la résurrection s'installe. À partir de ce moment le Saint-Esprit devient notre partenaire principal et on est justifié et libéré du péché et le fruit du Saint-Esprit se manifeste en nous. On rentre dans le repos et à la fin on se réveille au paradis.
Étant dépouillé de la nature satanique, satan croyant toujours avoir sa nature nous continue à roder, mais ne pouvant pas rentrer, il s'en va et s'enfuit loin de nous.
Ce que satan peut faire, c'est de roder, de mentir, d'accuser les frères. Quand il vient il n'a rien en main, il utilise la ruse. Tant que nous n'ouvrons pas la porte à satan, il ne peut pas rentrer. Nous n'avons plus à négocier avec satan, tout ce que nous avons à faire pour le mettre en fuite, c'est de lui résister avec une foi ferme.


Le bien c'est la nouvelle nature, la vie de Dieu, la justice, la sainteté, l'amour, le pardon, la vérité. C'est avec ce bien que nous devons surmonter le mal qui est la nature de satan. La grâce n'intervient plus quand nous décidons de pécher volontairement. Dieu ne peut pas aider quelqu'un qui aime le péché, Il aide celui qui hait le péché.
Le moyen que satan avait pour nous vaincre c'est le péché, c'est ce péché qui a été cloué à la croix. Il ne peut donc plus rien contre nous.
Si nous ne surmontons pas le mal par le bien, c'est le mal qui va nous dominer. Noyons chaque jour le mal par le bien.
C'est bien de ne pas faire le mal, mais cela ne suffit pas, il faut surmonter le mal par l'offensive contre le mal. Il ne faut pas seulement être sur la défensive. L'offensive c'est la stratégie d'imposer à l'ennemi sa volonté, c'est attaquer avant même d'être provoqué. Ex: ne pas voler c'est bien, mais travailler c'est l'offensive et ainsi de suite.


Ephésiens 5:11. Ne prenons pas part au œuvres infructueuses des ténèbres, mais condamnons les. C'est ce qui manque aujourd'hui à l'église et c'est ce qui nous rend faibles. Prenons l'offensive en condamnant les œuvres mortes.
Dieu tient à ce que nous fassions ce qu'Il veut et en ce moment Il nous approuve et Se tient derrière nous pour nous soutenir.
Actes 10:38. Jésus est notre modèle de triomphe véritable, Il allait de lieu en lieu faisant du bien et délivrant tous ceux qui étaient sous l'empire du diable car Dieu était avec lui.
Pourquoi Jésus faisait du bien? Hébreux 4:15. Jésus a été tenté en toutes choses, sans jamais commettre de péché, c'est la le premier aspect du triomphe de Jésus. Puis il est allé au dehors dans le camp du diable pour le combattre et délivrer tous ceux qui étaient sous son empire.


Triomphe véritable = Victoire dedans + Victoire dehors.


Comme Jésus, ne nous laissons pas dominer par le péché. Vivons comme Jésus en triomphant à l'intérieur ( de nous-mêmes ) et à l'extérieur.
Luc 17:34. Au cours de la nuit du son de la trompette tous ne partiront pas de deux personnes qui sont sur le même lit, l'une sera prise et l'autre laissée. Jésus a commencé par le foyer parce que c'est là qu'il y a beaucoup de nids de péché Ephésiens 4:21. La plupart des foyers sont vaincus par la colère.


Seuls ceux qui sont prêts seront enlevés. Les premiers à rester au son de la trompette c'est dans le foyer, l'homme ou la femme. C'est possible de surmonter le mal par le bien dans le foyer.
Aller faire le bien dehors alors qu'on est vaincu dedans ne sert à rien.


Quand la trompette va sonner notre vie communautaire avec nos voisins et nos parents, toutes les calomnies, les querelles, les jalousies sont des choses qui vont empêcher les gens d'être enlevés.
Au service et dans le ministère, les luttes, les jalousies sont des choses qui empêcheront aussi d'autres d'être enlevés. Luc 17:34-36.
Ne nous laissons pas vaincre par le mal, mais surmontons le mal par le bien.

 

Orateur: Pasteur Oumarou Josué OUÉDRAOGO

Redaction Messager CIA/MIA