La compréhension de ce que Dieu dit nous amène loin.


La puissance de la résurrection nous donne quoi? Qu'est-ce que la résurrection elle-même.


Depuis que le monde est monde la seule et vraie résurrection est celle de Jésus-Christ.


Toutes les autres résurrections qu'on a vues dans la Bible sont juste des réveils il s'agissait de revenir à la vie physique. Les hommes quand il ils reviennent à la vie physique, plus tard ils vont mourir à nouveau. Il n'y a que la résurrection de Jésus qui est la vraie résurrection, il est ressuscité pour toujours.


Colossiens 1:18. Jésus est le premier né d'entre les morts. Tous les hommes étaient morts spirituellement, Jésus est venu mourir pour s'identifier aux hommes, puis il est ressuscité en tant que premier né d'entre les morts.
Romains 6:9. La résurrection de Jésus, le premier né d'entre les morts ne meurt plus et la mort n'a plus de pouvoir sur lui.
Apocalypse 1:17-18. Jésus est le premier et le dernier et le vivant, il était mort et maintenant il est vivant pour les siècles des siècles tenant avec lui la clé de la mort et du séjour des morts. Étant donné que c'est Jésus qui tient la clé de la mort et du séjour des morts, la mort ne peut plus rien contre lui et si nous sommes liés à Jésus la mort ne peut plus rien contre nous aussi.


La mort est un phénomène extraordinaire mystérieux et mauvais. Elle est d'abord spirituelle dont la séparation avec Dieu bien que physiquement on peut être toujours en vie. Adam était mort spirituellement dans tous les domaines de sa vie, mais physiquement c'est à plus de neuf cent ans qu'il est mort physiquement. Il n'y a que Jésus seul qui est vivant et au dessus de la mort, la mort n'a aucun pouvoir sur Lui.
Ce qui donne la valeur à la crucifixion et à l'ensevelissement de Christ c'est la résurrection, sans cette résurrection tout le reste n'a aucune valeur.
Philippiens 3:8-10. La révélation de Christ nous fait savoir que les choses qui étaient des gains pour nous sont une perte et de la boue à cause de l'excellence de la connaissance de Christ-Jésus. Même dans le salut il y a des choses que nous pouvons avoir qui sont en réalité des pertes, une fois que nous atteignons une certaine maturité spirituelle dans l'excellence de la connaissance de Christ.
Plus nous connaissons Christ plus spirituellement nous grandissons, nous passons de l'étape d'enfance, a l'étape de jeune gens et de l'étape de jeune gens nous passons à l'étape de pères. Plus nous connaissons Christ, plus notre faim et notre soif de Lui augmentent. A l'étape d'enfance on est déjà sauvé, à l'étape de jeunes gens on porte déjà des fruits et a l'étape des pères on se reproduit, on devient conforme à Christ dans sa mort et dans sa résurrection et dans la communion de ses souffrances pour le corps de Christ.


Avant la résurrection de Jésus il était limité dans le temps et dans l'espace, pour le voir et l'entendre il fallait se rendre là où il se trouvait. C'est pour cela que les foules en son temps étaient à sa recherche.
La résurrection de Christ nous amène à une autre dimension, pour le voir et le toucher nous avons besoin d'un sens spirituel dont la foi. Le Jésus ressuscité est universel et accessible à tout le monde, on peut le toucher, le voir, l'entendre par notre seul sens spirituel appelé foi. Cette foi Dieu nous l'a donné à notre nouvelle naissance. C'est en nous disposant à Dieu par l'obéissance que nous pouvons avoir une relation avec Jésus. C'est notre lien avec Christ qui nous donne de la valeur. Sans Jésus tout ce que nous faisons est sans valeur. Jésus est venu pour être magnifié, célébré, contemplé... Si nous le faisons on gagne tout! Quand il n'y a pas Jésus, il y a toutes sortes de déformations.
Avant la résurrection de Jésus la plus grande puissance qui régnait dans le monde c'est la mort et Jésus par sa résurrection a mis fin au régime de la mort.
Jean 11:21-23. Ici Marthe disait que la mort était invincible et elle avait raison en partie. Marthe pensait que la mort était au dessus de Jésus et sans le savoir elle a séparé Jésus d'avec Dieu. Sans répondre aux plaintes de Marthe, Jésus lui dit: ton frère ressuscitera. Malgré ça la réponse de Marthe à cette déclaration de Jésus était négative, elle dit qu'elle sait que son frère ressuscitera, mais au dernier jour, au jour de la résurrection. Jésus lui dit qu'il n'y a pas de jour de résurrection, qu'il est lui-même la résurrection et la vie.


La vie ne peut mourrir, la vie vit. Celui qui croit que Jésus est la résurrection et la vie ne mourra point et quand même il mourra, il vivra à nouveau. Après cinq questions de Jésus, Marthe a donné cinq fausses réponses.
Marie aussi l'adoratrice par excellence, sa réaction vis-vis avec Jésus ne fut guère différente de celle de sa Sœur Marthe. Elle dit que si Jésus avait été là son frère ne serait pas mort. Jésus à la fin demanda de lui montrer où ils avaient mis le corps de Lazare leur frère. Les gens ont mis l'atmosphère d'incrédulité autour de Jésus avec des paroles négatives ( lui qui a guéri les aveugles, les paralytiques... Ne pouvait-il pas aussi empêcher Lazare de mourir? il est mort il y a quatre jours et son corps sent déjà).


Depuis que le monde est monde la seule et vraie résurrection est celle de Jésus-Christ. Jésus ne fera rien. La puissance de la résurrection, Jésus et le Saint-Esprit était là, mais tant que les gens refusait d'ouvrir la pierre tombale de Lazare Jésus ne fit rien. Dès-qu'ils ont obéit et roulé la pierre, après avoir rendu grâce au Père de ce qu'Il l'exauce toujours, Jésus la vie ayant ordonné la vie, le mort Lazare sortit sur ses pieds. Ôtons toutes les pierres tombales d'incrédulité dans nos vies et laissons la puissance de la résurrection entrer en scène et tout ce qui était mort dans notre vie ressuscitera.

 

Dr Mamadou KARAMBIRI

Rédaction Messager CIE/MIA