Fils du premier Président de la République de Haute Volta, Maurice Yaméogo, rappeur incontesté, communicateur hors pair et surtout Bishop, hier Mc Claver, aujourd’hui Révérend Pasteur Claver Yaméogo, il fait partie des personnalités médiatiques les plus atypiques du Burkina Faso. Sa métamorphose a surpris et continue à surprendre la génération de la fin des années 90. Directeur général de la radio Jam (Radio Urbain au Burkina Faso), il est le premier responsable et le président fondateur du Ministère Evangélique de Puissance / MCC


TEMOIGNAGE DU MONDE A DIEU


Quand Dieu veux t’utiliser, il peut passer par des faits ahurissants. J’ai été victime d’un accident de la circulation à Gênes en Italie, dans lequel j’ai failli perdre la vie. J’allais travailler dans une boîte de nuit avec ma copine, une Italienne, et sur la route, le pneu a crevé. Je suis sorti du véhicule pour aller la secourir et une autre voiture m’a fauché. Ma philosophie était que, si je ne suis pas mort, Dieu m’a donné une seconde chance pour vivre ma vie pleinement. J’ai commencé à vivre à 200 à l’heure !
Dix ans après, j’ai été victime d’un cancer. Là, j’ai vraiment cru que j’allais y passer ! J’ai fait des chimiothérapies et c’est à ce moment que la main de Dieu va véritablement intervenir dans ma vie par une guérison miraculeuse. Je devais faire dix séances de chimio, j’en ai fait que deux ! J’avais cette conviction que Dieu avait opéré le miracle et que le mal avait disparu en moi. Donc, par la foi j’ai reçu mon miracle.


Malgré ça, ma vie était toujours un peu « bancale ». C’est comme cela qu’après la venue du président Guei Robert au pouvoir, pendant qu’on était toujours les protégés de la présidence, les problèmes ont commencé à se corser. J’ai perdu la maison qui nous avait été allouée par l’Etat. Ils sont donc venus nous mettre dehors. Pendant que je vivais cette période tumultueuse, de vache maigre, un de mes amis, en l’occurrence le Bishop Kodja Guy Vincent, m’a invité à une veillée. Car bien avant, je lui avais dit que j’avais besoin de spiritualité. Je ne semblais pas être un mauvais garçon. Je me contentais de ce que j’avais. J’ai mon appartement, ma petite voiture, mes petites affaires, je ne suis pas dans les bagarres, les faux «deals» ; bref, je vivais ma vie simplement. Mais pourquoi je n’arrivais pas à décoller ? J’avais vraiment besoin de spiritualité ! C’est ainsi que j’ai accepté venir à la veillée de prière que m’avait proposé le Bishop Guy Vincent. Quand j’ai suivi le message à l’Eglise, j’étais convaincu qu’il m’était entièrement adressé. Au début, je ne comprenais pas beaucoup de choses. J’ai même critiqué dans ma tête et après, j’ai vu que Jésus était venu véritablement me parler.

C’est à partir de là que j’ai pris la décision de m’accrocher à Jésus car, j’ai compris que Jésus n’était pas de n’importe quelle religion. Il était venu appeler des gens au salut et il leur demandait de suivre ses commandements. Du coup, j’ai trouvé que Jésus n’était pas venu pour amener les gens dans la pauvreté. Car, souvent on a peur, et on se dit que l’Eglise va nous faire abandonner nos maisons, nos voitures, nos beaux habits et qu’on va marcher comme des clochards. Mais là, l’Evangile était présenté autrement. Jésus voulait que chaque chrétien vive bien, qu’il prospère, qu’il soit dans l’abondance, qu’il ne soit pas triste. Ce message m’a beaucoup touché, beaucoup éclairci et c’est comme ça que je suis rentré dans le Ministère.


C’est alors que ma conversion s’est faite petit à petit. Plus tard en 2004, Jésus m’a dit que  «ce que tu devais faire pour la Côte d’Ivoire, tu le feras chez toi au Burkina».

En ce fut la naissance et la création de mon ministère MEP/MCC et dès lors l’Eternel nous soutiens et nous amène dans de nouvelle dimension a chaque fois.

Je suis également le Vice-président de la Confédération des Eglise Charismatique de la Nouvelle Génération (CODEC-NG) qui regroupe plus de 180 dénominations.

Contacts :

+226 25 36 62 35

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir